Archives pour la catégorie Arduino et techno

Arduino Due

Nous avons acheté un Arduino Due pour travailler en 32 bits et avec un nombre de ports plus étendu. Il nécessite d’installer la version 1.5.2 de l’IDE et il est conseillé d’utiliser le port de programmation plutôt que le port USB natif.

Dans la liste des librairies que l’on peut importer se trouve celle du scheduler (#include <Scheduler.h>) dont les instruction d’utilisation sont données sur la page http://arduino.cc/en/Reference/Scheduler. Il s’agit d’une simulation de mult-tâche dans la mesure où 2 instructions permettent de lancer une nouvelle boucle parallèle à la boucle principale (StartLoop()) et l’instruction yield() qui permet de redonner la main aux autres process. Ces fonctions permettent de tirer parti des ressources de l’Arduino pendant les instructions delay().

Il est précisé que cette library est expérimentale.

Publicités

Pourquoi Arduino?

Nous avons choisi une base technique Arduino pour initier les membres du groupe aux microcontrolleurs et avoir une plate-forme évolutive au gré des Trophées et des projets personnels :

  • Arthur réfléchit à la construction d’un robot hexapode
  • Marine veut construire un robot explorateur

Qui nécessiteront une bonne capacité de calcul et des extensions (wifi, camera, sensors… voir sur le site Arduino).

Arduino est Open Source, c’est à dire que ses spécifications sont accessibles librement et que son développement est soutenu par une communauté (en l’occurence, une équipe de chercheurs italiens).

Son environnement de développement est gratuit. Il est livré avec des bibliothèques de codes (libraries) qui permettent de gérer des servomoteurs ou d’interagir avec un ordinateur.

Le langage Processing , Open Source lui aussi, permet de faire des programmes de commande et des écrans de contrôles très pratiques pour la mise au point ou le pilotage à distance d’un robot.

Enfin, les platines d’expérimentation et les kits disponibles en plusieurs tailles permettent de faire des expériences programmation passionnantes.

Par exemple, on peut expérimenter la variation de puissance (PWM) avec des LEDs comme dans les cahiers d’expérience décrits sur le site des « Spooky Projects ».

Pour les plus jeunes ou lorsque l’apprentissage de la programmation est moins abordable, il existe une version du logiciel Scratch qui permet de piloter un Arduino (Scratch for Arduino ou S4A).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos fiches techniques :

Bonne expérimentation!